Régions Lille

Le bâtiment s’installe au salon Créer

La quatrième édition du salon Créer vient de s’achever à Lille, avec une fréquentation en baisse de 17 300 à 14 500 visiteurs. Mais les secteurs de la construction et du développement durable étaient bien représentés parmi les repreneurs, les créateurs d’entreprise ou les projets incubés mis à l’honneur au cours du salon.

Ainsi, la promotion 2010 de Nord Entreprendre a retenu dans ces métiers quatre reprises, ainsi qu’une création sur un total de 25 opérations. Ces reprises concernent des entreprises entre douze et quinze personnes dans la menuiserie (Crouzet Aménagement), les carrelages (Carstyl), la conception, le négoce et la pose de chalets de jardins (TH Leman), la pose de verrières (Verrières du Nord). Côté création, c’est Norma Concept, AMO pour l’accessibilité des bâtiments, déjà lauréat LMI, qui a été distingué par la fondation Mulliez.
L’association Geni (Grandes écoles nord innovation), qui regroupe 5 écoles et 3 incubateurs, affiche désormais 41 entreprises créées et 194 emplois générés pour 121 projets incubés depuis trois ans. Place à la technologie : Nénuphar, entré en incubation en juin 2009, vise le marché des éoliennes offshore, en pariant sur une machine flottante qui pourrait être ramenée à terre pour sa maintenance. Windisplay met au point une éolienne comme outil de communication. Et Voiléo prépare une autre éolienne exploitant cette fois toutes les vitesses de vent. Le plus âgé des incubés a 77 ans : Auguste Rohart veut, avec Ecolowatts, mettre à l’honneur le CO2 comme fluide pour les pompes à chaleurs.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X