Evénement

« Le bâtiment est un outil essentiel de la transition écologique »

Mots clés : Démarche environnementale - Entreprise du BTP - Gouvernement - Logement social

« Le Moniteur » interroge les candidats sur leurs propositions pour le BTP. Cette semaine, Benoît Hamon.

Quels leviers comptez-vous actionner pour répondre à la forte demande de logements en France ?

Je propose de créer des zones de mobilisation foncière dans les territoires les plus tendus pour lutter contre la rétention et la spéculation. Par ailleurs, je mobiliserai des moyens supplémentaires avec l’objectif de construire 150 000 logements sociaux par an, dont 130 000 très sociaux (PLUS/PLAI). De même, je propose d’engager la construction de 60 000 logements sociaux pour les jeunes (logements spécifiques conventionnés) et d’adapter 150 000 logements au vieillissement sur la durée du quinquennat, en instaurant un micro-crédit à taux zéro et en créant un crédit d’impôt « bien vieillir ». Enfin, le nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) sera doté de 10 milliards d’euros et une péréquation des ressources des collectivités sera engagée.

Quelle place occupe le bâtiment dans votre politique écologique ?

Le bâtiment est un outil essentiel de la transition écologique. Je lancerai un programme massif de 100 milliards d’euros sur cinq ans permettant la rénovation thermique des bâtiments publics et des logements privés, financé par des emprunts de très long terme de la Caisse des dépôts.

Comment financerez-vous les investissements de long terme ? Par l’emprunt ? La fiscalité ? L’appel au privé ?

Je compte employer trois moyens pour financer ces investissements. Tout d’abord, le recours à l’endettement, car les...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5915 du 31/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X