Architecture Tertiaire

Le B 612 frôle l’univers du génie civil

Mots clés : Établissements de soins - Travaux publics

Le mastodonte toulousain regroupe laboratoires et bureaux. La complexité de sa réalisation flirte avec celle de chantiers TP.

Le B 612, dont la stature s’élève en bordure du périphérique toulousain, est l’un des plus gros chantiers de bâtiment en cours en Occitanie. « C’est un bijou de technologie dont la construction a demandé beaucoup de précision », souligne David Habrias, président de Kardham Cardete Huet Architecture, maître d’œuvre du projet. Ainsi baptisé en hommage à l’astéroïde du « Petit Prince », le B 612 doit devenir le bâtiment totem de la ZAC Toulouse Aerospace. Il accueillera dès janvier, sur 24 500 m2, l’Institut de recherche technologique (IRT) Saint-Exupéry, spécialisé dans les matériaux innovants ; un pôle de compétitivité ; des bureaux ; un incubateur et un parking. Le tout construit en vingt-deux mois, dont onze pour les fondations et le gros œuvre. La réalisation des laboratoires de l’IRT en rez-de-chaussée, au sein d’un volume cathé drale de 10 m de haut, a représenté l’un des défis techniques du chantier. Les...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5944 du 13/10/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X