Régions

LAVAL Un écoquartier de 200 logements

Mots clés : Aménagement paysager - Efficacité énergétique - Energie renouvelable - Maison individuelle - Politique du logement

Le groupe CIL de la Mayenne est un des premiers en France à concrétiser son projet d’écoquartier. La première maison témoin sera visitable cet automne, 45 logements, dont 25 % sociaux, seront livrés en 2009. « Cela fait plus de deux ans que nous y réfléchissons », explique Michel Meilhac, directeur du groupe CIL, qui produit 250 logements par an.

En 2007, le groupe a déjà construit une maison bioclimatique et évolutive à ossature bois. Il a aussi produit 33 maisons économes en énergie et n’émettant pas de gaz à effet de serre, avec chauffage et production d’eau chaude sanitaire assurés par des pompes à chaleur géothermiques sur sonde verticale.

Un projet d’envergure

A partir de ces expériences, le groupe CIL s’est lancé dans son projet de grande envergure : Les Jardins d’Hélios, un écoquartier d’environ 200 logements sur 17 ha, situé route de Nantes à la sortie de Laval. Il sera achevé en 2013.

« Il nous faut revoir nos principes constructifs rapidement », justifie Michel Meilhac, qui fait remarquer que les performances obtenues correspondent aux objectifs du Grenelle de l’environnement pour 2020. Pour Les Jardins d’Hélios, plusieurs principes ont été retenus. D’abord une orientation nord/sud pour des maisons à ossature bois au sud, avec de grandes baies vitrées munies de pare-soleil, et pour le reste, des murs en béton cellulaire. Une pompe à chaleur air/eau chauffe l’eau du plancher chauffant basse température et préchauffe l’eau chaude sanitaire : 70 % de l’énergie est produite gratuitement. Chaque bâtiment est équipé d’une toiture photovoltaïque dimensionnée de manière à produire plus d’énergie qu’en ont besoin les logements (1).

L’aménagement du quartier privilégie un système de noues et de fossés végétalisés pour le drainage des eaux de pluie, alors qu’un système de récupération d’eau sera proposé aux propriétaires et aux locataires. Le programme (maisons individuelles, maisons de ville, logements intermédiaires) est conçu pour obtenir une mixité sociale associant locataires et propriétaires, dont des primo-accédants.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maître d’ouvrage : SA Le Logis familial mayennais.

Architecte et urbaniste : Ipso Facto – Montrouge (Hauts-de-Seine).

BT : Pouget consultant (Paris).

Paysagiste : Atelier Paul Aréne – Montreuil-sur-Maine (Maine-et-Loire).

(1) Bénéficiant à la fois de crédit d’impôts et d’un prêt spécifique sur dix ou douze ans dont l’annuité est inférieure à la vente des kWh à EDF.
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X