Enjeux

Laudescher planche dur sur le nord de l’Europe

Mots clés : Bois - Produits et matériaux

Réputée pour ses gammes de parements à claire-voie en bois massif, l’entreprise normande vise les marchés allemand et scandinave.

Un phénix dans la Manche. Quand, en novembre 2013, l’usine Laudescher de Carentan-Les-Marais a brûlé, Stéphane Laudescher, directeur et fils du fondateur de ce spécialiste de produits en bois, n’a pas douté un seul instant : « Il n’était pas question que le feu qui avait détruit l’outil de travail stoppe l’aventure, alors que l’entreprise s’était déjà lancée à l’international. » Preuve de cette ambition, la nouvelle usine, opérationnelle dès septembre 2015, couvre 7 500 m² contre 5 000 m² précédemment. Et presque quatre ans après l’incendie, le pari est gagné. L’entreprise a réalisé 7,4 millions d’euros de chiffre d’affaires à fin mars 2017, soit une croissance de 15 % par rapport à l’exercice précédent. « La tendance est toujours à la hausse, confie François Landry, directeur administratif et financier. Nous espérons atteindre les 8,5 millions d’euros en mars 2018. »

45 salariés. 7,4 M€ de chiffre d’affaires. 10 % de croissance prévue en 2017.

Entaillage à mi-bois. Le parement à claire-voie en bois massif fabriqué par Laudescher a donné à la société une identité visuelle forte. C’est son unique produit, décliné en plusieurs gammes pour plafonds, murs et façades. Installé dans la Manche en 1965, le fondateur Marcel Laudescher, un menuisier, y...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5937 du 29/08/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X