Territoires

Languedoc-RoussillonLa Compagnie du Vent veut investir 200 millions d’euros

La Compagnie du Vent (GDF-Suez), basée à Montpellier, va lancer en 2015 sept parcs éoliens (puissance de 110 MW) et trois parcs photovoltaïques, totalisant 32 MW. Investissement : 200 millions. Deux des installations photovoltaïques projetées le sont en Languedoc-Roussillon : une centrale sur ombrières de 13,5 MW qui couvrira un site du stockeur automobile Walon, à Rivesaltes (Pyrénées-Orientales) ; et une centrale au sol de 12 MW, dont 6 MW de solaire à concentration, à Villeraze (Aude). La puissance installée de la Compagnie du Vent devrait approcher 500 MW fin 2016. L’entreprise (54,7 millions de chiffre d’affaires en 2014, soit + 10 %) prévoit le maintien d’une croissance à deux chiffres, « au moins jusqu’en 2020 », selon son président Thierry Conil. Elle va déposer en juin dix dossiers (100 MW) au nouvel appel d’offres photovoltaïque de la Commission de régulation de l’énergie, dont une centrale au sol de 5 MW sur le centre d’enfouissement de Calce (Pyrénées-Orientales).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X