Territoires

Languedoc-Roussillon Muscler Montpellier face à Toulouse

Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole, a lancé le 25 mars le « Parlement des territoires », un pôle métropolitain qui réunit 42 intercommunalités du Languedoc-Roussillon. Objectif : muscler Montpellier face à Toulouse et donner une réalité au territoire languedocien au sein de la future grande région. « Ce pôle sera une instance de coopération, sans administration ni impôts, explique Philippe Saurel. Il doit nous permettre de mieux travailler ensemble au-delà des clivages politiques. » Les coopérations se développeront notamment autour des thèmes de la santé, du numérique, de la mobilité, du tourisme, de l’agro-écologie-alimentation, de la culture et de l’éducation. Parmi les absences remarquées lors de la réunion de lancement : Perpignan, Nîmes et Alès.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X