Territoires

Languedoc-Roussillon Muscler Montpellier face à Toulouse

Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole, a lancé le 25 mars le « Parlement des territoires », un pôle métropolitain qui réunit 42 intercommunalités du Languedoc-Roussillon. Objectif : muscler Montpellier face à Toulouse et donner une réalité au territoire languedocien au sein de la future grande région. « Ce pôle sera une instance de coopération, sans administration ni impôts, explique Philippe Saurel. Il doit nous permettre de mieux travailler ensemble au-delà des clivages politiques. » Les coopérations se développeront notamment autour des thèmes de la santé, du numérique, de la mobilité, du tourisme, de l’agro-écologie-alimentation, de la culture et de l’éducation. Parmi les absences remarquées lors de la réunion de lancement : Perpignan, Nîmes et Alès.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X