Territoires

Languedoc-Roussillon L’industrie routière redoute un trou d’air

En Languedoc-Roussillon, le chiffre d’affaires de l’industrie routière aura fléchi en 2015 – une baisse entre 8 et 10 % – pour tomber à 525 millions d’euros, son niveau le plus bas depuis dix ans. Ce recul, qui fait suite à une baisse de 15 % en 2014, aura coûté au secteur 300 à 400 emplois en deux ans, sur un effectif de 4 000 salariés. La baisse est toutefois moindre qu’au niveau national (- 14 % à fin septembre, en rythme annuel). Elle aurait été plus accentuée si l’activité n’avait été soutenue par l’élargissement de l’autoroute A9 au sud de Montpellier (800 millions d’euros) et le contournement ferroviaire de Nîmes et Montpellier (1,8 milliard). « On imagine la situation dramatique qu’auraient connue nos entreprises sans ces deux opérations », commente Jean-Marie Jaubert, président du Sprir Languedoc-Roussillon, le syndicat régional de l’industrie routière.

Redémarrage espéré. Car le marché des collectivités locales reste atone. « Le recul de la commande communale en 2014, habituel en année électorale, s’est prolongé en 2015, observe Jean-Marie Gaubert. Et l’on voit aujourd’hui les départements réduire eux aussi leurs commandes, après avoir passé dix ans à soutenir l’économie locale. » La profession espère toutefois un rebond au second semestre 2016. « Les bureaux d’études travaillent, constate Jean-Marie Gaubert. Les communes et intercommunalités ont des projets, mais elles peinent à les financer. Les subventions, qui étaient jusqu’ici le mode de financement normal, devront faire place demain à de nouveaux systèmes, moins assistés et plus entrepreneuriaux. » Les acteurs s’inquiètent également du trou d’air qui pourrait suivre l’achèvement des grands chantiers en 2017, si les projets prévus au contrat de plan Etat-région tardaient à être lancés.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X