Réglementation

La visite technique « poids lourds » s’adapte à l’évolution des véhicules

Mots clés : Réglementation

Transport. Si les obligations demeurent, le périmètre du contrôle des véhicules est appelé à s’étendre pour l’adapter aux évolutions de ces derniers et à l’harmonisation européenne du secteur.

Le contrôle technique des véhicules de plus de 3,5 t et de leurs remorques − instrument principal pour garantir le bon état des matériels − a été privatisé en 2005. Le nombre de centres (à l’époque, 135 sites gérés par les services de l’État) a été multiplié par plus de trois en dix ans. Cette proximité s’accompagne d’une modernisation des outils utilisés par les centres et de l’élargissement de leur périmètre de contrôle.

Le périmètre

Le contrôle technique annuel des véhicules de plus de 3,5 t et de leurs remorques concerne :
• les tracteurs routiers (TRR) et les camions (CAM),
• les semi-remorques avant train (SRAT),
• les semi-remorques routières (SREM), pour transports combinés (SRTC) et spécialisées (SRSP),
• les remorques routières (REM), pour transports combinés (RETC) et spécialisées (RESP),
• les véhicules automoteurs spécialisés (VASP),
• les véhicules utilisés pour le transport de marchandises dangereuses et disposant d’un certificat d’agrément.
Lors de la visite, le véhicule doit être chargé aux deux tiers de son poids total autorisé en charge (PTAC), ou à la moitié...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5838 du 16/10/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X