Régions Toulouse

La ville rose rêve de tours

Deux tours de grande hauteur devraient voir le jour à l’horizon 2020 à Toulouse. SNCF Immobilier a ouvert le 24 octobre la consultation pour céder des droits à construire sur le site de l’ancien tri postal, à côté de la gare Matabiau, près d’une ligne de métro. Des équipes pluridisciplinaires (promoteurs, investisseurs, architectes… ) doivent déposer leur offre avant le 24 novembre. « La programmation est large : hôtellerie, commerces, tertiaire et logements, détaille Emmanuelle Combes, directrice de projets immobiliers chez SNCF Immobilier. Le PLU de la ville, en cours de modification, autorise une hauteur maximale de 150 m. Et en termes de constructibilité, c’est complètement ouvert. »

Au moins 10 niveaux. Les quatre opérateurs retenus devront remettre un projet et une offre d’acquisition du foncier de 2 000 m en février 2017. Le chantier doit démarrer en 2018 pour une livraison en 2020. Il marquera le lancement opérationnel de Toulouse Euro Sud Ouest, le projet d’aménagement du quartier de la gare avec la réalisation de 300 000 m de bureaux, 50 000 m de commerces et de services, et 3 000 logements.

Une autre tour en bois de 10 niveaux minimum sera construite sur la ZAC de la Cartoucherie. A la suite de son appel à manifestation d’intérêt, l’association AdivBois vient en effet de retenir la proposition d’Oppidea, la SEM d’aménagement de Toulouse métropole.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X