Territoires Toulouse

La Ville rose investit ses quartiers

Depuis le 11 juin, après un an de travaux, les Toulousains ont accès au port de la Daurade embelli. L’aménagement conçu par une équipe conduite par l’urbaniste catalan Joan Busquets est un des éléments du projet urbain du centre-ville de Toulouse. N’en déplaise aux esprits chagrins, la Ville rose ne s’intéresse pas qu’à ses espaces publics emblématiques. Depuis la mi-avril, sous maîtrise d’ouvrage de Toulouse Métropole, cinq équipes pluridisciplinaires (lire ci-dessous) planchent chacune sur un secteur de « démocratie locale » : de 1 500 ha pour le plus petit à 3 000 ha pour le plus grand. Est exclu le centre-ville historique traité par Joan Busquets. Pour cet automne, elles doivent élaborer un plan-guide, des orientations d’aménagement et de programmation (OAP) et faire des zooms sur des projets à mettre en œuvre. Pour Arnaud Devillers, urbaniste à l’agence d’urbanisme 2,3,4, « le calendrier, certes contraint, a l’avantage de créer une dynamique, tout comme les ateliers réunissant les cinq équipes sur des thématiques transversales. Il s’agit de doter les élus d’hypothèses et de les sensibiliser à différents enjeux. »

Savoir quoi sauvegarder.

La démarche sur les cinq secteurs de « démocratie locale » a donc le mérite de poser la question des liens entre quartiers, de s’intéresser aux espaces publics, aux franges et à la cohérence globale. Elle résulte aussi de la nécessité d’alimenter le projet d’aménagement et de développement durable (PADD) communautaire du futur PLUI-H (1) de Toulouse Métropole. Car, en début d’année, si dans ses 36 autres communes membres, le travail de prospective avait bien démarré, à Toulouse même, il était aux prémices. « Le PADD est le socle du PLUI-H. Pour construire ce projet politique, il faut savoir quoi sauvegarder, où et comment reconstruire la ville sur elle-même. L’objectif de ces études est de clarifier l’identité urbaine des quartiers au regard de ce qu’ils sont aujourd’hui, des projets et, enfin, des mutations spontanées », explique Annette Laigneau, adjointe au maire de Toulouse, déléguée à l’urbanisme.

En parallèle de ce travail de prospective urbaine et foncière conduit par la métropole, la Ville de Toulouse a lancé une démarche plus opérationnelle baptisée « cœurs de quartiers ». Elle prolonge une étude de l’Agence d’urbanisme et d’aménagement du territoire (AUAT) sur les polarités commerciales. « Ces quartiers vivent plus ou moins bien. L’objectif est de les revitaliser et d’accompagner la dynamique commerciale à travers cette action », explique Jérôme Ionesco, responsable des projets et des formes urbaines à l’AUAT. A cette étude confiée au cabinet AID Observatoire sont associées la chambre de commerce et d’industrie et celle des métiers. Un pré-diagnostic a permis d’identifier 64 secteurs urbains caractérisés par des commerces regroupés autour d’une place, le long d’un faubourg ou en pied d’immeubles. La Ville a recensé 33 projets prioritaires. D’ici à 2020, elle mobilisera 5 millions d’euros TTC pour les études, soit 150 000 euros en moyenne par cœur de quartier, et 40 millions d’euros pour les travaux d’aménagement d’espace public. Les trois équipes retenues (Cot, D’une ville à l’autre, Dessein de ville) sous forme d’un accord-cadre seront mises en concurrence à chaque projet.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Les cinq équipes lauréates

Secteur 2 (centre-ouest) : Pierre Lascabettes (urbaniste) ; Arcus (Daniel Mandouze, sociologue), SARL Tricaud-Chapelliere (mobilités).
Secteur 3 (nord) : Interland (urbaniste) ; Michele et Miquel (paysagistes), Tribu (développement durable), Transitec (mobilités).
Secteur 4 (est) : Atelier 2,3,4 (urbaniste), Scalène (architecte-urbaniste).
Secteur 5 (sud-est) : La Fabrique urbaine (urbaniste) ; Florence Mercier (paysagiste).
Secteur 6 (ouest) : Agence Cot (architecte-urbaniste) ; Tarbouriech et Roberts-Cols (architectes du patrimoine).

(1) Plan local d’urbanisme intercommunal tenant lieu de programme local de l’habitat.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X