Dossier 4 Sécurité

La vidéosurveillance oui, mais pas seulement

Mots clés : Vidéosurveillance

Sujet sensible, la problématique de la sécurité a pris de l’ampleur au cours des dernières années. Mais si les caméras se sont imposées chez les bailleurs sociaux, elles ne sont pas nécessairement la solution la plus efficace au problème.

Aujourd’hui encore, la protection des personnes, de l’habitat, des biens et des équipements reste un sujet sensible dans le secteur social. Avec la multiplication des incivilités, violences et trafics en tous genres d’un côté, les lois de lutte contre l’insécurité, les dispositifs technologiques de plus en plus sophistiqués et la création d’observatoires de la délinquance de l’autre, le débat devient idéologique. Comme en témoigne le président de l’office public départemental de l’habitat des Hauts-de-Seine (OPDH 92), lequel, depuis une quinzaine d’années, a engagé un plan de vidéosurveillance sur l’ensemble de son patrimoine dans une douzaine de communes. Christian Dupuy s’en déclare très satisfait, estimant dans Vidéosurveillance Infos que « dès les premières années qui ont suivi l’installation, une baisse sensible des faits de délinquance a été constatée dans les secteurs concernés ».

L’OPDH 92 dispose d’un réseau d’un millier de caméras qui surveillent plusieurs milliers de halls, couloirs et parkings. Dans le quartier de La Caravelle, à Villeneuve-la-Garenne,...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 344 du 17/09/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X