Tribune libre Gestion et Professions

La vente immobilière face à la loi Macron

Mots clés : Gestion et opérations immobilières - Gestion et professions - Gestion immobilière

Un contexte encore incertain pour le notariat. À ce jour, les effets concrets de la loi Macron ne peuvent être perçus avec précision.

Si cette loi contient des orientations qui se veulent nouvelles par rapport à celles qui gouvernaient jusqu’à présent la profession, leur mise en œuvre ne sera connue qu’à la parution des textes d’application. Le gouvernement a toujours affirmé que la réforme ne s’attaquait pas aux compétences des notaires et que celles-ci étaient confirmées. Cependant, les conditions d’exécution de leurs missions dépendront des modalités de l’exercice du notariat. Dans ce contexte encore incertain, le maintien de l’intervention des notaires, notamment en matière de vente immobilière, exige que la profession ne soit pas privée de ses moyens d’action.

S’agissant du tarif. Celui-ci devrait rester proportionnel aux capitaux exprimés, au moins pour la grande majorité des ventes, en raison essentiellement des caractéristiques de cette prestation et de la responsabilité notariale qui s’attache à son bon déroulement.

Une remise va être autorisée sur le tarif officiel, dont les contours ne sont pas aujourd’hui connus. Il faut espérer que celle-ci ne soit pas une invitation à réduire la qualité des prestations, d’autant que la liste des diligences obligatoires à remplir n’a...

Vous lisez un article de la revue Operations Immobilieres n° 79 du 02/11/2015
PAS ENCORE ABONNÉ
Les articles les plus lus
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X