Enjeux Singapour

La tour verte voit rouge

Dans la skyline déjà bien encombrée de la cité-Etat de Singapour, la tour rutilante de l’hôtel Oasia ne passe pas inaperçue… Dessinée par l’agence singapourienne Woha, elle culmine à près de 200 mètres de haut et tire parti du climat tropical humide régnant sous ces latitudes pour s’envelopper d’une végétation luxuriante qui en fait un édifice vivant, propice à la biodiversité. Découpée sur sa hauteur par quatre loggias formant des « vérandas urbaines », elle est coiffée d’un jardin ouvert sur le ciel, mais aussi sur la ville via des échancrures latérales. Cinquante-quatre espèces d’arbres, de plantes et de fleurs grimpantes partent à l’assaut de ses façades bardées de panneaux d’aluminium rouge, couleur choisie afin d’offrir le contraste maximal avec la végétation.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X