architecture La Défense

La tour Trinity enjambera l’autoroute

Mots clés : Lieux de travail - Réseau routier

Le plancher de cet immeuble de bureaux haut de 153 m sera capable de résister au feu pendant quatre heures.

Comment bâtir un immeuble de grande hauteur (IGH) au milieu d’un flot de milliers de véhicules ? C’est l’un des défis relevés pour l’équipe en charge de la construction de la tour Trinity, au cœur du quartier de la Défense (Hauts-de-Seine). Réalisé sur le flanc est du centre de congrès du Cnit, ce projet développe une surface de 50 000 m2 de bureaux sur 31 étages, et de 3 500 m2 de nouveaux espaces publics végétalisés et de services. Conçue par l’architecte Jean-Luc Crochon, cette tour de 153 m de hauteur se compose de deux bâtiments en forme de « lames » décalées. Sur ses façades est et ouest, elle disposera de balcons et de jardins à chaque niveau, avec des ascenseurs panoramiques situés à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment. La tour vise la double certification environnementale HQE niveau exceptionnel et Breeam niveau excellent.

4 000 tonnes d’acier utilisées.

« Aucun espace de stockage ». « L’environnement et le contexte sont complexes car nous construisons sur un terrain très exigu, n’offrant aucun espace de stockage. La gestion de l’approvisionnement doit être particulièrement rigoureuse pour permettre aux 20 000 à 24 000 véhicules de traverser quotidiennement le chantier », résume Dominique Helson, directeur grand projet de Vinci Construction France. Explications :...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5927 du 23/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X