Actualité

La tour D2 coiffée de ses arches d’acier

Mots clés : Acier

La structure, la charpente, le gros œuvre et le clos couvert de la tour D2, dans le quartier d’affaires de La Défense à Courbevoie (Hauts-de-Seine), sont terminés. Les arches qui forment le « jardin dans les nuages » ont été posées, c’est au tour des arbres d’être plantés au dernier niveau de la tour, qui culmine à 171 m. Tout au long de la construction, les nœuds métalliques ont permis de caler les poutres d’acier de 12 m de long et de les adapter à la forme ovoïde de la tour. Pour réaliser 37 niveaux de superstructure en deux ans et demi, les exigences techniques ont dicté l’organisation : le noyau en béton était coulé au rythme de trois étages en trois semaines. Pendant ce temps, Iemants, le charpentier métallique, assemblait l’exostructure en « V » sur trois niveaux inférieurs. Enfin, Kyotec Group, le façadier, devait réaliser autant d’étages sur le même délai. Cette organisation a permis de tenir les délais, puisque la livraison est prévue pour cet été. Une première grue a déjà été démontée et les deux tiers des étages sont terminés.
Investisseur : Sogecap ; promoteur : SAS Tour D2 ; architectes : Anthony Béchu, Tom Sheehan ; maîtrise d’œuvre d’exécution : Egis Bâtiments management ; bureaux d’études : Setec TPI/DVVD, Setec Bâtiment ; entreprises générales : GTM Bâtiment (mandataire), Bateg et Dumez.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X