Régions MARSEILLE

La Sogima boucle un projet complexe

Sur la place du 4 septembre (7e arrondissement), la Société de gestion immobilière de la Ville de Marseille (Sogima) vient de boucler, avec l’aménagement de l’îlot Tasso, un montage immobilier complexe. Il a permis de créer, non loin de la plage des Catalans, un ensemble urbain multifonctionnel réunissant de l’habitat libre et social, des commerces, des bureaux, des parkings et un équipement sportif rénové. Une opération distinguée lors du Congrès des entreprises publiques locales 2014.

Trois projets en un

Sur la base d’un projet de parking et de réfection du stade qui avait du mal à attirer les opérateurs privés, la Sogima a fait trois propositions à la Ville. D’abord, celle de créer elle-même le parking résidentiel de 400 places. Ensuite, celle de réaliser en maîtrise d’ouvrage déléguée l’équipement sportif en superstructure, complété d’une Maison des sports. Enfin, elle a proposé de prolonger le réaménagement de l’îlot par une opération – également en maîtrise d’ouvrage Sogima – de près de 100 logements mixtes avec 2 500 m² de commerces en pied d’immeuble et 2 500 m² de bureaux en R + 1 pour installer son nouveau siège.
Amorcée en 2009, l’opération a nécessité des acquisitions foncières et connu de nombreux recours. Elle s’est déroulée en deux phases. La première a vu la réalisation du parking (400 places) avec son mur apparent en pierre, le stade, la Maison des sports et une première opération de logements rue Girardin/avenue de la Corse confiée à Jean-Michel Battesti. La seconde étape a vu la construction du « Paralia », signé Rémy Marciano et José Morales, qui a conclu, cet été, la partie logement de ce projet d’ensemble. Cet immeuble est conçu comme une pièce urbaine majeure, avec une écriture balnéaire et méditerranéenne : grands balcons filants ponctués de pare-vue métalliques, façades blanches et socle coloré en rez-de-chaussée, façade intimiste au nord. Coût de ce projet d’aménagement : près de 24 millions d’euros TTC, financés par emprunts et fonds propres de la Sogima.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X