Régions Angers

La Soclova hausse son parc de logements

D’ici à 2012, la SEM immobilière de la Ville d’Angers prévoit d’augmenter de 20 % son patrimoine qui atteindra 5 136 logements (dont 80 % sociaux), soit un budget de 68,3 millions d’euros HT. Dès 2010, quelque 820 logements seront lancés et 333 livrés, mixant collectifs et individuels pour la location et l’accession. La Soclova (24 millions d’euros de chiffre d’affaires et 20 millions de fonds propres) profite de l’arrivée sur le marché de fonciers libérés par le déblocage du PLU et du plan de soutien au bâtiment de l’agglomération angevine doté d’un fonds de 15 millions d’euros.

Un architecte pour chaque programme

Ainsi, la SEM a repris fin 2009 deux programmes abandonnés par des promoteurs privés dans lesquels elle était partenaire. Il s’agit de 78 logements sur la ZAC Thiers-Boisnet (architectes Crespy et Aumont) qui sera livrée dans un an et de 106 appartements boulevard Carnot (architecte Enet Dolowy) prévus pour 2012.
De plus, la SEM d’Angers élargit son rayon d’action à l’ensemble de l’agglomération. Elle a livré avant l’été 46 logements à Montreuil-Juigné et 6 appartements à Saint-Jean-de-Lignières et vient de lancer deux projets à Saint-Sylvain-d’Anjou (15 logements) et aux Pont-de-Cé (48 logements).
La Soclova réalise par ailleurs un immeuble de 60 appartements pour le compte du ministère de la Défense. L’opération a été confiée à l’architecte Sylvain Gastebois. « Nous faisons appel à un architecte extérieur pour chaque programme », explique Jacques Decrequy, directeur de la Soclova. Ainsi, la réhabilitation de la tour Chaptal dans le cadre d’une opération de rénovation urbaine soutenue par l’Anru a fait l’objet d’un concours national remporté par le cabinet Castro. Le projet a consisté à restructurer intégralement la tour de quatorze étages en ne conservant que les limites extérieures. Les 68 logements ont été remodelés en 54 T3 et 7 studios prolongés par des loggias, balcons et jardins d’hiver, ce qui a ajouté 600 m 2 de surfaces supplémentaires.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Une résidence universitaire montée en un an

La Soclova inaugurera le 28 septembre la résidence étudiante Einstein située sur les Hauts de Saint-Aubin et composée de 150 studios d’une vingtaine de mètres carrés réalisés à partir de modules en bois préfabriqués en usine. Un an tout juste dont sept mois de travaux aura suffi pour boucler l’opération ! Il s’agit d’un projet expérimental lancé par la région des Pays de la Loire en juillet 2009 et qui a fait l’objet d’une consultation européenne remportée par BH (filiale de Bénéteau spécialisée dans la construction modulaire) associé au cabinet Logerais et associés et Eiffage. Coût : 5,33 millions d’euros HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X