Enjeux Foncier

La Société du Grand Paris prête à investir les terrains de la SNCF

Le groupe SNCF et la Société du Grand Paris (SGP) ont signé, le 24 octobre, un protocole foncier d’une durée de cinq ans. Il définit les modalités de mise à disposition et de cession de fonciers par la SNCF au maître d’ouvrage du Grand Paris Express pour lui permettre de mener à bien son projet. « Cet accord est un point d’étape qui formalise une manière de travailler ensemble », a déclaré Guillaume Pepy, P-DG de la SNCF.

Trois types de fonciers sont concernés : ceux qui permettront la réalisation des 25 gares du futur métro en interconnexion avec le réseau Transilien, les tréfonds et les terrains nécessaires à la construction des installations techniques (puits de ventilation, sites de maintenance… ). Les mises à disposition se feront soit de manière provisoire ( via des conventions d’occupation temporaire de cinq ans à titre gratuit ou onéreux), soit de manière définitive. En contrepartie de la gratuité des conventions d’occupation temporaire, la SGP s’engage à financer des études de valorisation immobilière sur huit sites : Sevran-Livry, Villiers-sur-Marne, Drancy-Bobigny, Versailles-Chantiers, Rosny-sous-Bois, Pont de Rungis, Le Bourget et Bécon-les-Bruyères.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X