Enjeux Risques professionnels

La silice sous l’œil de la police européenne

Mots clés : Hygiène et sécurité du travail - Sécurité publique

Un projet de directive européenne a pour objet de « fixer des limites d’exposition pour onze nouveaux agents cancérigènes » , dont les poussières de silice cristalline alvéolaire. Un produit qui, en France, est classé parmi les agents chimiques dangereux, mais pas parmi les cancérigènes. Une telle évolution aurait probablement pour conséquence, sur les chantiers, de supprimer les procédés émissifs de ce type de poussières.

www.lemoniteur.fr/silice

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X