Régions Paris

La Semavip crée une filiale photovoltaïque

Pour compenser la perte d’activité liée au transfert des contrats de concession des ZAC Clichy-Batignolles et Cardinet-Chalabre (XVII e  arrdt) à la Spla (Société publique locale d’aménagement) Paris Batignolles Aménagement, la Semavip (SEM d’aménagement de la Ville de Paris) s’est dotée d’un nouveau plan de développement. Approuvé par le Conseil de Paris, le 28 septembre, il devra encore l’être par le conseil d’administration de la SEM, le 1 er octobre.

Exploitation pendant vingt ans

Ce plan prévoit, entre autres, la création d’une société d’investissement et d’exploitation photovoltaïque, sous la forme d’une société par actions simplifiée (SAS). Dotée d’un capital de 800 000 euros, elle sera détenue par la Semavip (49 %), Safidi, filiale d’EDF (26 %), la Caisse d’épargne (12,5 %) et le Crédit coopératif (12,5 %). Elle interviendra principalement sur le secteur Clichy-Batignolles, mais aussi sur les territoires des opérations confiées à la Semavip.
Dans le futur quartier Clichy-Batignolles, plus de 40 000 m 2 de panneaux photovoltaïques vont être installés, répartis sur une trentaine de bâtiments. « Les discussions ont commencé avec les premiers opérateurs, souligne Marie-Anne Belin, directrice générale de la Semavip. La SAS élaborera un cahier des charges techniques pour la réalisation de l’installation photovoltaïque qui s’imposera aux maîtres d’ouvrage des immeubles. Une fois le bâtiment livré, la SAS prendra à bail l’installation photovoltaïque et l’exploitera pendant vingt ans en contrepartie du versement d’un loyer. » La SAS va être créée avant la fin de l’année.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X