Architecture Technique Objets connectés

La sécurité en cours de téléchargement

Mots clés : Informatique - Télécommunications

Sous la pression du marché, l’Internet des objets a négligé ses failles et oublié les leçons de vingt ans d’informatique.

Notre ordinateur nous le rappelle chaque jour, notre société est désormais reliée par de la fibre optique. Les informations et les capitaux empruntent les chemins d’Internet. La valeur se retire du monde matériel pour se nicher dans les serveurs, et la criminalité la suit. « La transition des entreprises vers une économie numérique constitue une occasion pour les pirates informatiques d’étendre leurs activités, observe Christophe Jolly, responsable commercial des solutions de sécurité de Cisco France. Nous estimons que le chiffre d’affaires du piratage sera compris entre 400 et 600 milliards de dollars dans les prochaines années. » L’aubaine s’annonce d’autant plus gigantesque que les points d’accès au réseau ne cessent de se multiplier. Chaque objet connecté, notamment lorsqu’il est installé dans les bâtiments, représente une porte d’entrée dont la serrure se révèle parfois mal conçue. La majorité des cabinets de sécurité informatique constatent en effet que ces nouveaux systèmes électroniques présentent souvent des failles de sécurité faciles à exploiter. « Il suffit d’un ordinateur, de logiciels téléchargés sur Internet, d’une dizaine d’euros de matériel, explique Benjamin Leroux, consultant en sécurité de l’entreprise Advens. Les constructeurs manquent encore de connaissance dans l’évaluation des risques. Ils sont...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5890 du 07/10/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X