Régions Lorraine

La SEBL, 60 ans et de l’énergie à revendre

Pas de retraite en vue pour la Société d’équipement du bassin lorrain (SEBL). Au contraire. La société d’économie mixte (SEM) qui a soufflé ses 60 bougies le 10 janvier capitalise sur son expérience pour satisfaire les besoins des collectivités territoriales sur ses deux principaux métiers : l’aménagement et la construction en maîtrise d’ouvrage déléguée ou en conduite d’opérations. Créée à l’initiative du département et de la préfecture de Moselle pour accompagner l’essor minier, la SEBL exerce aujourd’hui ses missions depuis Metz sur l’ensemble de la Lorraine, pour un montant d’opérations de 40 millions d’euros en 2015. Son offre de prestation comprend également une société patrimoniale dédiée au portage immobilier des projets d’entreprises.

Entrée mécaniquement dans le giron du conseil régional Grand Est avec la disparition de la région Lorraine qui constituait son premier actionnaire à 43 %, la SEBL « modifie le paysage depuis soixante ans », selon les mots de son nouveau directeur général. Nommé en octobre dernier, Jérôme Barrier évoque l’accompagnement de projets emblématiques comme le lac de Madine, l’aménagement puis la reconversion du site industriel Kléber à Toul, l’extension du mémorial de Verdun. Repreneuse en 2015 de la SEM Meuse Aménagement, elle saisit à présent des opportunités d’opérations sur tout le Grand Est, à l’instar de la construction de l’Institut national des études territoriales (Inet) inauguré en septembre 2016 à Strasbourg.

Fonctions support mutualisées. La SEM va lancer en 2017 une filiale dédiée à la rénovation énergétique du patrimoine bâti des collectivités territoriales. « Sur ce créneau émergent, notre intervention sera triple : incitation au diagnostic, AMO et montage financier », annonce Jérôme Barrier. Consciente des contraintes budgétaires pesant sur ses donneurs d’ordres, la SEBL s’applique à elle-même les principes de sobriété financière : elle a constitué depuis deux ans un groupement d’intérêt économique qui mutualise les fonctions support avec la Saremm, société publique locale de Metz Métropole, et Metz Métropole Moselle Congrès (M3C).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X