Régions Montpellier

La salle multifonctions d’Enjoy

Mots clés : Manifestations culturelles

Le groupe Enjoy Montpellier et la région Languedoc-Roussillon inaugurent le 3 septembre l’Arena Montpellier, une salle multifonctions de 14 000 places pouvant accueillir spectacles, compétitions sportives, expositions et conventions d’entreprise. Second équipement de ce type en France après le palais omnisports de Bercy à Paris, l’ouvrage, qui dresse une façade haute de 25 m le long de l’avenue de la Mer, dans le parc des expositions de Montpellier-Pérols, aura été construit en un temps record. Mis en chantier en novembre 2008 huit mois après le choix de l’équipe de maîtrise d’œuvre, il a fait l’objet d’une livraison partielle en novembre 2009 (pour recevoir le Sitevi) avant d’ouvrir définitivement ses portes neuf mois plus tard.

Cette contrainte de temps a dicté la conception du bâtiment. Les architectes de l’agence A+ ont choisi une forme simple : une boîte rectangulaire, tranchée à l’avant par un pan incliné coiffant le hall d’entrée et le parvis extérieur. « La recherche de simplicité, imposée par les délais et l’enveloppe budgétaire, est devenue une démarche intellectuelle, explique Philippe Bonon, l’un des trois associés d’A+ Architecture. Nous avons voulu obtenir le maximum d’effets avec le moins de gesticulation possible. » Les concepteurs ont cherché à donner une unité et une identité au bâtiment par un code couleur très affirmé.

Trame par trame

Le violet qui colore la charpente métallique, les sièges et certains murs est décliné dans toutes ses nuances sur l’auvent d’entrée, via une image imprimée de 3 000 m2 reproduisant les détails d’une améthyste. La façade, conçue pour « vibrer » avec la lumière, est capotée par un assemblage de cassettes métalliques de tailles, de couleurs et d’épaisseurs variées. La toiture reçoit 10 000 m² de panneaux photovoltaïques (512 kWc).
La nécessité de comprimer les délais a déterminé le mode constructif. La solution : faire avancer les travaux de charpente et couverture dans la foulée du gros œuvre, trame par trame, tandis qu’une partie de la conception s’est poursuivie durant le chantier. « Pour la première fois, nous aurons mobilisé une équipe d’architectes jusqu’à la fin des travaux », souligne Philippe Cervantès, architecte (A+ ). Des modifications de programme ont contribué à tendre le calendrier : créer une dalle froide pour une mise en glace rapide et installer un bassin olympique (25 m) ont exigé de renforcer le sol, avec des inclusions semi-rigides, alors que le bâtiment était déjà hors d’eau et hors d’air. « Nous avons travaillé en permanence à flux tendu, y compris en juillet et août, témoigne Gilles Gal, associé d’A+ chargé de la direction du chantier.
L’Arena accueillera son premier spectacle le 8 septembre (concert du groupe Indochine) et, fin octobre, le premier Open de tennis Sud de France, successeur du Grand Prix de Lyon.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Fiche technique

Maîtrise d’ouvrage : Enjoy Montpellier.
Maîtrise d’œuvre : A  Architecture (mandataire), Verdier (BET structure), Arteba (OPC).
Entreprises : Fondeville (gros œuvre), Cancé (charpente), Chiri (menuiserie extérieure), Soprema (couverture).
Surface : 29 500 m 2 HON.
Coût travaux HT : 50 millions d’euros.
Financement : collectivités (33 %), privé (7 %), Enjoy Montpellier (60 %).

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X