Actualité

La reprise, elle est là, mais elle est trop fragile, trop hésitante []. Sa vigueur dépendra de notre cohésion et de la confiance que nous saurons donner à notre pays []. Il existe de nombreux signes qui montrent que l’économie repart.

François Hollande, face aux lecteurs du « Parisien », le 3 mars.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X