Territoires

La reprise doit d’abord bénéficier aux entreprises girondines

« L’activité progresse dans le logement neuf. C’est bien, mais n’oublions pas que la Gironde ne s’arrête pas à la Métropole, d’autres secteurs de la construction continuent à souffrir. Nous sommes mobilisés pour que ce début de reprise profite d’abord aux entreprises du département et nous continuons à combattre la concurrence déloyale. Arrêtons la spirale des prix cassés ! Les prix bas ne permettent pas d’assurer la pérennité d’une entreprise ni la qualité de ses prestations. Pratiquer le juste prix est dans l’intérêt de tout le monde ».

Marie-Ange Gay-Ramos, présidente de la FFB de Gironde

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X