Architecture Technique Reconversion

La renaissance d’une ancienne léproserie

Mots clés : Établissements de soins

Près de la Côte de Beaune, en lisière du village de Meursault (Côte-d’Or), cet ancien hôpital du XIIIe siècle accueille dorénavant des manifestations viticoles et culturelles.

De l’ancienne léproserie, inscrite en 1926 à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques, restaient trois bâtiments romans encore plus ou moins debout – la Porterie, la Chapelle et la salle des Pauvres – formant un « L ». Convertis en relais de poste, puis en ferme agricole jusqu’à la fin du siècle dernier, ils étaient promis à la ruine, si le maire de Meursault ne s’était préoccupé de les voir revivre. Rompus aux exercices de réhabilitation et de restauration patrimoniale, l’architecte Frédéric Jung et son confrère Simon Buri remportent le concours d’architecture en… 2002. « Nous avons été très sensibles à l’insularité du lieu. Une insularité géographique, à l’écart du village, et une insularité formelle au vu des restes de l’enclos qui cernait l’édifice », explique Frédéric Jung. C’est pourquoi le projet d’origine développait l’idée d’une île de pierre. Si l’îlot existe bel et bien – un plan rectangulaire, presque fermé, doublé d’un enclos minéral et végétal correspondant à l’enceinte originelle -, le matériau a dû être abandonné, l’inclinaison des façades imposant une ATEx invalidée pour le système d’accroche des pierres. Dépôt, donc, d’un nouveau dossier de permis de construire, avec un produit en zinc matricé choisi pour la minéralité de son aspect.

Fuir le pastiche.

Il a ensuite fallu attendre que la route, qui passait au ras de la façade, soit déplacée selon l’inflexion et le décaissement souhaités par les architectes, pour mettre l’édifice en valeur. Toute l’intervention patrimoniale de Simon Buri est à cette aune : révéler ce qui était. « Rassembler tous les dispositifs techniques dans l’extension a permis une restauration très pure des bâtiments anciens. Nous avons réutilisé les éléments significatifs – décors muraux, percements, charpente, toiture en lave – et évité toute restitution hasardeuse. » Par son plan en « L », l’extension contemporaine fermerait quasiment l’ensemble, si son pignon ne laissait une faille sur le jardin intérieur, métaphore lointaine d’un cloître… qui n’a jamais existé. Suivant les mêmes organisations spatiales et les mêmes gabarits que son aînée, elle fuit néanmoins le pastiche, Frédéric Jung se défendant de « singer mal l’architecture romane ».

A la puissance tranquille du bâti historique, le nouveau bâtiment ajoute une autre forme d’assurance, très éloignée de l’époque romane, moins ancrée dans le sol, mais tout aussi équilibrée dans sa traduction formelle : le décalage du faîtage crée un gabarit atypique, qu’épouse l’espace intérieur ; l’orthogonalité des lignes échappe au système de voûte ; la rythmique irrégulière des joints debout répond à la résolution technique des écoulements d’eau au droit des ouvertures, elles-mêmes implantées de façon aléatoire pour multiplier les cadrages. A l’intérieur- tout de bois revêtu -, des joints creux soulignent, parfois au moyen d’un éclairage, la décomposition des plans, qui semblent en lévitation. La cohérence de l’ensemble a été saluée par Jean-Claude Monnier, maire de Meursault, qui se félicite de ne pas avoir fait du « faux vieux, avec ce projet qui marie si bien le style roman et l’architecture contemporaine ».

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

Maîtrise d’ouvrage : Commune de Meursault. Maîtrise d’œuvre : Frédéric Jung et Simon Buri, architectes. BET : SLH (TCE), ECRH (économiste). Principales entreprises : Pateu & Robert (gros œuvre étendu/charpente bois), ERTCM (charpente métallique), Hory Marcais (couvertures en lave calcaire), Les Charpentiers de Bourgogne (couverture zinc, étanchéité). Surface : 450 m² (+3 000 m² de jardin). Coût : 2,8 M€ HT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X