Technique Ventilation

La relève est arrivée

Achevée en 2002, la ventilation du terminal 2.2 de l’aéroport de Nice demeure une installation exceptionnelle. Son réseau, alimenté par huit centrales de traitement d’air, compte 56 pièges à son ActA conçus par la société Technofirst. A l’image d’un silencieux classique, cette portion de conduite est tapissée de laine roche et possède en son centre un bulbe, un cylindre métallique qui atténue un peu plus le bruit. Cependant, le bulbe de l’ActA comprend un haut-parleur et deux microphones reliés à un dispositif de calcul électronique. Le premier micro enregistre le son qui circule dans la gaine. A partir de cette mesure, le calculateur génère un contre-bruit. Puis...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5914 du 24/03/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X