Entretien DOSSIER PRÉVENTION DES INONDATIONS

La régulation pluviale ouvre des perspectives à la nature jardinée

Mots clés : Démarche environnementale - Eau de pluie - Sécurite civile

La prévention des inondations brasse les disciplines : l’ingénierie hydraulique et la conception urbaine se rencontrent dans des projets qui combinent la gestion des eaux pluviales avec la stimulation de la biodiversité, l’embellissement du cadre de vie et la maîtrise des îlots de chaleur urbains.

Avant la technique, la gouvernance s’impose comme la préoccupation majeure des collectivités confrontées à l’entrée en vigueur, au janvier 2018, de la compétence intercommunale sur la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (Gemapi). Ce constat ressort de l’appel à partenaires innovants (API) lancé au Salon des maires de 2016 par le Centre d’études et d’expertise sur les risques, l’environnement, la mobilité et l’aménagement (Cerema) avec l’Institut national de recherche en sciences et technologies pour l’environnement et l’agriculture (Irstea). « Nous avons sélectionné douze collectivités représentatives des diversités géographiques et démographiques du pays », se réjouit Philippe Papay, qui tient le secrétariat de l’API en tant que directeur du développement et des partenariats du Cerema. Soutenue par l’ensemble des associations d’élus concernés, ainsi que par l’Office national des forêts et l’Agence française pour la biodiversité, la mutualisation des démarches des douze territoires aboutira à la publication d’un guide méthodologique annoncée pour 2018. La priorité à la gouvernance s’explique par la diversification des acteurs induite par un changement de paradigme qui donne toute sa place aux professionnels du paysage : « Parmi les moyens de réguler les eaux pluviales, la domination des bassins hydrauliques bétonnés s’est achevée avec la prise de conscience de la diversité des services potentiellement associés à cette régulation », analyse Marc-Yvan Laroye, directeur adjoint du Centre national d’information et de documentation sur l’eau (Cnide) de l’Office international de l’eau (OIEau) à Limoges...

Vous lisez un article de la revue Paysage n° 398 du 14/04/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X