Enjeux

« La réglementation favorise l’allotissement »

Mots clés : Entreprise du BTP - Etat et collectivités locales

Le président d’EGF.BTP regrette que les collectivités perçoivent les corps d’état séparés comme une obligation stricte.

Entretien avec Max Roche, président d’Entreprises générales de France BTP (EGF. BTP).

M Vous venez de réaliser une étude sur les attentes des maîtres d’ouvrage publics à l’égard des entreprises générales. Que vous apprend-elle ?

Les maîtres d’ouvrage publics nous voient comme des apporteurs de solutions et de résultats en premier lieu. Les entreprises générales, nous disent-ils, formulent des réponses techniques sécurisantes sur les plans de la qualité constructive, des coûts et des délais. Une seconde thématique apparaît nettement : à leurs yeux, l’entreprise générale intègre les nouvelles technologies dans la réponse à des besoins, qui eux-mêmes se complexifient. La performance énergétique des ouvrages, leur empreinte carbone, la satisfaction des demandes actuelles et futures des usagers… Tout ceci doit se combiner avec la prolifération normative et le respect de leurs budgets et de leurs calendriers. En résumé, l’entreprise générale offre une organisation (58,3 % des répondants), un interlocuteur unique (52,9 %) et une maîtrise technique et économique du projet (45,6 %).

M A les écouter, les collectivités veulent garantir des marchés aux PME....

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5928 du 30/06/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X