Régions Paca

La région veut redresser sa situation financière

Malgré un contexte très contraint, qui a vu baisser les dotations de l’Etat de 252 millions d’euros entre 2014 et 2017, et avant de présenter les résultats d’un audit commandé à KPMG sur la situation de la collectivité, le conseil régional de Paca compte poursuivre en 2017 ses efforts de redressement financier. Avec une dette de 2,6 milliards d’euros, une épargne brute dégradée, 1,5 milliard d’autorisations de programme qui entraînent des investissements préprogrammés à hauteur de plus de 400 millions d’euros, la priorité du budget qui sera voté en décembre est donnée à la maîtrise des dépenses de fonctionnement, mais sans sacrifier les investissements.

« Grâce à une baisse des dépenses de gestion en 2016 de plus de 4 %, nous commençons à redresser notre épargne brute, qui va atteindre 317 millions d’euros. Cette amélioration permettra de maintenir les investissements à 550 millions d’euros environ, tout en diminuant le recours à l’emprunt », détaille Julien Aubert, vice-président de la région délégué aux finances. L’objectif pour le nouvel exécutif est de parvenir à restaurer la capacité d’autofinancement de la région et à rembourser sa dette en moins de dix ans. A la fin 2016, sa capacité de désendettement devrait représenter 8,4 années, contre 9,5 années à la fin 2015.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X