Construire

La profession de constructeur repousse ses frontières

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Maison individuelle

4/5 Une conférence autour de l’avenir de la maison individuelle, organisée le 7 novembre par Le Moniteur, a ouvert quelques pistes intéressantes sur le devenir de la profession.

Le marché de la maison individuelle redémarre.

Pourtant, les acteurs en sont convaincus : les années qui viennent ne ressembleront pas à celles d’avant la crise. Les mentalités ont changé, et la profession doit évoluer au même rythme.

C’en est fini, depuis quelques années déjà, de la maison isolée sur sa vaste parcelle.

Les Pouvoirs publics ont déclaré la guerre à l’artificialisation des sols et à l’étalement urbain. Même si ces notions ne font pas consensus, elles s’imposent aujourd’hui dans les plans locaux d’urbanisme (PLU) et dans les schémas de cohérence territoriale (Scot).

Du simple habitant…

Karine Gessner, directrice de l’habitat de la ville de Bordeaux, détaille l’approche urbaine : « Nous souhaitons que les familles restent en ville plutôt que de s’éloigner à 25 ou 30 km. Nous réfléchissons actuellement à un nouveau quartier, dans lequel nous pourrions favoriser des constructions par modules de 45 m2, financièrement plus accessibles. Un seul suffirait pour un petit T3, tandis qu’un second module serait ajouté pour les familles avec des enfants. » Cette évolutivité favorise la densification urbaine sans renoncer à la maison individuelle.

Or, cette approche...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5900 du 16/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X