Territoires Moselle

La pile à combustible rend la maison passive

Une maison individuelle d’apparence banale à Marange-Silvange vaut à Maison d’en France Lorraine Nord le Prix de l’innovation, décerné fin novembre par l’Union des maisons françaises. La pile à combustible qui équipe sa chaudière gaz à condensation explique la distinction nationale. « Conçue pour répondre aux normes de la RT 2012, cette maison de 138 m2 était équipée d’un kit photovoltaïque en toiture. L’installation de la pile a suffi à l’amener au niveau passif », souligne Bruno di Bonato, directeur technique d’Alliance Immobilier, filiale du groupe Batigère et exploitant de la marque Maison d’en France Lorraine Nord.

Chauffage assuré à 100 %. Intégrée dans une chaudière Viessmann, la pile assure simultanément 100 % du chauffage et 70 % des besoins en électricité. Expérimenté depuis deux ans à Forbach dans trois bâtiments rénovés, le système s’adapte parfaitement aux constructions neuves, selon ses concepteurs. Peu encombrante et d’une maintenance aisée, la chaudière génère un gain de 130 kWhep/m2.an, moyennant un surcoût initial d’environ 20 000 euros, indiquent-ils.
Viessmann, dont le siège français est basé en Moselle, et GRDF, qui réinjecte dans son réseau le biométhane produit par le Sydème (Syndicat mixte de transport et de traitement des déchets ménagers de Moselle-Est) à Forbach, misent sur cette technologie pour anticiper les préconisations de la RT 2020. La pile à combustible effectue une timide percée en Allemagne voisine. Mais elle équipe déjà 50 000 logements au Japon.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X