Actualités

La photocatalyse, vers un air intérieur plus propre

Mots clés : Air

Conduit par plusieurs équipes de recherche de l’institut Carnot Mines, le projet Photocair a porté sur l’amélioration de la technique de traitement photocatalytique de l’air intérieur.

La qualité de l’air intérieur est directement impactée par l’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments. La logique constructive actuelle, imposée par la réglementation, consiste, en effet, à rendre le bâtiment le plus étanche possible afin de réduire les déperditions énergétiques. Or, qui dit étanchéité, dit confinement accru des espaces intérieurs et nécessité d’éviter la contamination via la multiplicité des sources de polluants (physiques, chimiques, biologiques) qui prolifèrent dans l’air ambiant. La mise en place de systèmes d’épuration peut être nécessaire pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Parmi les différentes solutions existantes, le traitement par photocatalyse consiste à dégrader les polluants par l’action de rayons lumineux sur un substrat catalytique (souvent du dioxyde de titane TiO ). L’irradiation UV de ce type de catalyseur provoque des réactions d’oxydoréduction à la surface du matériau photocatalytique. L’espèce primaire à éliminer – par exemple un COV -se décompose pour former à terme CO et H O, espèces sans nocivité.

...

Vous lisez un article de la revue CTB n° 356 du 08/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X