Autres

La performance dans le neuf passe par une approche au cas par cas

Mots clés : Menuiseries - Réglementation thermique et énergétique

La RT 2012 plaide pour l’adaptation du choix des menuiseries aux spécificités de chaque ouverture.

Alors que l’on est tenté d’imaginer la fenêtre de demain bardée d’électronique, chauffante, éclairante avec des leds et productrice d’électricité, la réalité sera sans doute plus une affaire de logique. La plupart des industriels étant en mesure de livrer des produits de performances et de matériaux différents sur une même commande, le bon sens voudrait que le type de vitrage soit adapté selon l’orientation. « La fenêtre de demain sera la bonne fenêtre au bon endroit », résume Hubert Lagier, directeur de la direction baies et vitrages au Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB).

Vitrages et profils

Il est préférable d’envisager, en façade sud, un vitrage avec facteur solaire élevé (supérieur à 0,65) afin de bénéficier en hiver des apports solaires. Cette fenêtre pourra disposer d’un store enrouleur extérieur ou d’un volet roulant pour réduire efficacement les risques de surchauffe en été. Côté nord, à l’inverse, il pourra, selon la région, être...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5869 du 20/05/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X