Régions Seine-Saint-Denis

La page des emprunts toxiques se tourne

Mots clés : Etat et collectivités locales

La Seine-Saint-Denis est définitivement sortie du piège des emprunts toxiques. Courant juillet, le conseil départemental a signé un protocole de renégociation de ses deux derniers prêts à risques. Parallèlement, pour absorber une partie de la soulte (le coût de sortie de l’emprunt toxique), il a contracté auprès de la banque avec laquelle il a conclu cet accord deux nouveaux prêts d’une durée de trente-cinq ans pour un montant de 95 millions d’euros au taux du marché.

Dix ans de bataille. La...

Vous lisez un article de la revue Moniteur n° 5933 du 04/08/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X