Territoires Grand Est

La nouvelle région Acal organise ses services

Un directeur général (DGS), deux secrétaires généraux, 19 directeurs « fonctionnels » et 11 directeurs territoriaux composeront la tête de l’organigramme des services de la nouvelle région Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine. Parmi les responsables fonctionnels « préfigurateurs » – ayant vocation à être nommés définitivement -, Florian Weyer pilotera les transports, Pascal Weibel le pôle patrimoine/construction, Carine Reber l’environnement/aménagement du territoire – tous trois depuis Strasbourg -, Marianne Mendowski, la commande publique à Metz et François Obrecht, les lycées à Châlons-en-Champagne.

Le DGS alsacien François Bouchard est confirmé à son poste. Ses anciens homologues Noël Jouaville (lorrain) et Gérard Colin (champardennais) deviennent secrétaires généraux, chefs des administrations basées respectivement à Metz et Châlons. L’ensemble des services sera représenté dans les trois hôtels de région. Les directeurs territoriaux animeront, dans les villes moyennes, des antennes à fort pouvoir de décision. « On n’imagine pas demander à une entreprise de Charleville-Mézières d’aller déposer sa réponse à appel d’offres à Strasbourg », appuie Philippe Richert. Ainsi se dessinent les principes de décentralisation et d’équilibre territorial, chers au nouveau président. La répartition géographique des directeurs « respecte la proportion entre les effectifs des trois anciennes régions », estime-t-il.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X