Territoires Grand Est

La nouvelle région Acal organise ses services

Un directeur général (DGS), deux secrétaires généraux, 19 directeurs « fonctionnels » et 11 directeurs territoriaux composeront la tête de l’organigramme des services de la nouvelle région Alsace – Champagne-Ardenne – Lorraine. Parmi les responsables fonctionnels « préfigurateurs » – ayant vocation à être nommés définitivement -, Florian Weyer pilotera les transports, Pascal Weibel le pôle patrimoine/construction, Carine Reber l’environnement/aménagement du territoire – tous trois depuis Strasbourg -, Marianne Mendowski, la commande publique à Metz et François Obrecht, les lycées à Châlons-en-Champagne.

Le DGS alsacien François Bouchard est confirmé à son poste. Ses anciens homologues Noël Jouaville (lorrain) et Gérard Colin (champardennais) deviennent secrétaires généraux, chefs des administrations basées respectivement à Metz et Châlons. L’ensemble des services sera représenté dans les trois hôtels de région. Les directeurs territoriaux animeront, dans les villes moyennes, des antennes à fort pouvoir de décision. « On n’imagine pas demander à une entreprise de Charleville-Mézières d’aller déposer sa réponse à appel d’offres à Strasbourg », appuie Philippe Richert. Ainsi se dessinent les principes de décentralisation et d’équilibre territorial, chers au nouveau président. La répartition géographique des directeurs « respecte la proportion entre les effectifs des trois anciennes régions », estime-t-il.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X