Enjeux Concurrence déloyale

La Normandie, nouveau théâtre de Molière

Mots clés : Concurrence - Manifestations culturelles - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

La région Normandie compte utiliser la « clause Molière » dans ses marchés publics en exigeant qu’il soit parlé français sur les chantiers. Ceci pour éviter la concurrence déloyale d’offres de prix trop basses et le recours massif à la main-d’œuvre étrangère . La région imposera aussi la rédaction de tous les documents en langue française, y compris les fiches produits. D’autres barrières seront aussi dressées pour éviter le dumping : prise en compte de l’apprentissage par les entreprises et bilan carbone, pour favoriser les candidatures locales.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X