Régions Saint-Chamond

La mutation durable des Aciéries

L’implantation de la Maison du projet à l’intérieur de la halle 01 marquera le premier aménagement du quartier des Aciéries à Saint-Chamond, à savoir l’ouverture de ce nouvel espace urbain, longtemps fermé au regard des habitants du fait d’activités industrielles militaires.

Installée dans une serre agricole démontable, la Maison du projet permettra de présenter la mutation de ce quartier de 45 hectares, proche du centre-ville, structuré autour de trois grandes zones : une terrasse basse où seront construits des logements, les anciennes pistes d’essai de véhicules militaires reconverties en zone d’activités et un espace central mixte où pourraient être implantés de nouveaux bureaux et logements ainsi que de petits équipements publics.

Plusieurs vocations pour les halles industrielles

Un parc linéaire de 5 hectares sera aménagé entre les terrasses haute et basse, au-dessus du Gier dont le parcours souterrain sera évoqué par de l’eau remontée en surface à l’aide d’une roue à aube. Un parc provisoire préfigurera cet espace vert en 2011. Les grandes halles industrielles pourraient avoir plusieurs vocations. Certaines d’entre elles pourraient regrouper les activités industrielles restées sur le site : des économies de moyens, des ponts roulants notamment, peuvent être dégagées entre elles. La halle la plus proche du centre-ville pourrait accueillir un parking de stationnement démontable plutôt que des logements difficiles à aménager dans une telle structure, selon l’architecte Bernard Paris, maître d’œuvre de ce projet urbain. « Quoi qu’il en soit, il faut prendre son temps pour remplir ces espaces afin de construire un projet réaliste », prévient-il.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X