Architecture Technique Salle de spectacle

La musique entre en Seine

Mots clés : Gros oeuvre - Salles d'audition, de conférences, de réunion, spectacles ou à usages multiples

Le gros œuvre de la Cité musicale de l’île Seguin, à Boulogne-Billancourt, s’achève, à un an de la livraison de ses deux salles de concerts.

Dans un an prendra fin le chantier de la Cité musicale départementale de l’île Seguin (Boulogne-Billancourt), pour une ouverture à l’automne 2016. Dans le cadre d’un contrat de partenariat public-privé (PPP), le département des Hauts-de-Seine a confié à un groupement conduit par Bouygues Bâtiment Ile-de-France la conception, la construction puis l’exploitation pendant vingt-sept ans de ce nouvel équipement culturel. Construit sur la pointe aval de l’île, l’édifice conçu par le Japonais Shigeru Ban se développe sur 280 m de long et abritera notamment deux salles de concert. La grande salle, consacrée aux musiques actuelles amplifiées, pourra accueillir 4 000 à 6 000 personnes en fonction de sa configuration. Grâce à ses gradins rétractables en partie inférieure et à un espace scénique mobile et évolutif, les événements musicaux pourront s’y succéder rapidement, jusqu’à six spectacles en 48 heures. Ce vaste volume sera recouvert d’une charpente métallique de 2 500 tonnes et d’une toiture végétale de 7 410 m². Cette prairie sur la colline constituera une promenade panoramique culminant à 36 m au-dessus de la Seine.

Une coque de mosaïque.

Plus intime, l’auditorium de 1 100 places, destiné à la musique non amplifiée classique et contemporaine, sera enveloppé d’une coque revêtue de mosaïque irisée et doublée à l’extérieur d’une résille en bois. Cette charpente à double courbure, autostable, reposera sur une assise basse en béton et en partie haute sur la terrasse technique du bâtiment. « Construite de bas en haut par cerces successives, cette résille sera ensuite habillée de 4 000 m² de vitrages en commençant par le haut pour assurer le clos couvert et équilibrer les charges sur l’ouvrage », décrit Thibault Vieillard, directeur du projet. Une grande voile triangulaire en structure métallique, habillée de 1 100 m² de panneaux solaires photovoltaïques, viendra ensuite se poser sur des rails de guidage pour suivre la course du soleil en rotation autour de l’auditorium.

Les deux salles seront complétées par un pôle d’enregistrement et de salles de répétition, un espace dédié aux colloques et séminaires et des lieux de restauration et de commerce.

Approvisionnements en flux tendu.

Pour l’heure, plus de 300 ouvriers s’activent sur le chantier de gros œuvre. « Le bâtiment occupant tout le terrain, il n’y a pas de place pour le stockage. Les approvisionnements sont réalisés en flux tendu », remarque Javier Morales, responsable de production chez Bouygues Bâtiment Ile-de-France. La voirie d’accès pompiers ceinturant l’édifice a été réalisée dès l’installation du chantier pour desservir toutes les zones, couvertes par ailleurs par sept grues. Une huitième grue et un mât de bétonnage ont été démontés.

Posée sur 800 pieux fondés à 30 m de profondeur, la structure en béton restera apparente. Un soin particulier a été apporté au calepinage des panneaux de coffrage des voiles de grande hauteur et à la formulation du béton pour assurer une teinte homogène. Le gros œuvre doit s’achever à la fin de l’été. L’effectif atteindra 500 personnes quand tous les corps d’état seront impliqués sur le chantier.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

34 500 m² de plancher. 1 000 m² de panneaux solaires. 8 000 pieux de fondation.

ENCADRE

Personne publique : département des Hauts-de-Seine. Conception/réalisation, entretien/maintenance, exploitation artistique : Groupement Bouygues Bâtiment Ile-de-France (mandataire), Sodexo, STS. Architectes : Shigeru Ban et Jean de Gastines. BET structure : Setec TPI. BET acoustique : Lamoureux Acoustics et Nagata Acoustics. BET façade : RFR. BET paysage : Bassinet Turquin. Bureau de contrôle et coordination SPS : Socotec. Coordination SSI, prévention, BET fluides : Artelia. AMO HQE : Transsolar. AMO HQU (haute qualité d’usage) : Cridev. AMO biodiversité : Elan.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X