Actualité Région

« La mixité sociale s’apprécie sur le long terme »

Jean-Paul Lapierre dresse le bilan de la mise en œuvre du PNRU en Ile-de-France, qui prévoit 36 200 démolitions et 38 400 reconstructions dans 120 quartiers. L’agence apporte 4,3 milliards d’euros sur un montant total d’investissements de près de 15 milliards.

– Quel est l’état d’avancement du PNRU en Ile-de-France ?

En Ile-de-France, les 4,3 milliards de subventions de l’Anru sont entièrement affectés à des projets identifiés. Un pas important a été franchi. C’est la preuve que le PNRU avance. Il s’accélère même. Le plan de relance – 182 millions attribués à l’Ile-de-France sur un total de 350 millions – a permis de débloquer un certain nombre de projets. Dans le même temps, les programmes se concrétisent sur le terrain, deviennent visibles, après les phases d’études et de mise en place des procédures. On oublie souvent que le temps de la rénovation urbaine est aussi long que celui du projet urbain. Ce temps, il est vrai, est différent de celui des habitants et des élus.

– Certains jugent insuffisante la diversification de l’habitat dans les quartiers Anru…

La mixité sociale s’apprécie sur le long terme, à l’achèvement du projet, voire après. La plupart des projets de rénovation urbaine ne devraient pas se terminer avant 2015-2017. Comme dans n’importe quelle opération d’aménagement, les investissements publics précèdent l’investissement privé. Logiquement, le taux de diversification devrait augmenter avec l’avancement des opérations. L’Association Foncière Logement a déjà livré 207 logements et 452 sont en chantier en Ile-de-France. Les promoteurs commencent à s’intéresser à certains quartiers mais ils attendent souvent la réalisation d’un équipement structurant, comme l’arrivée d’un transport en commun, avant de s’engager. Enfin, la ville « intense » peut être un outil de diversification.

– La reconstitution de l’offre hors site est-elle plus difficile qu’en province ?

La politique de l’habitat est bien gérée là où l’intercommunalité est forte.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X