Actualité Metz

La mixité s’amorce à Borny

Mots clés : Logement social

Soulagé de ses îlots d’insalubrité et doté de nouveaux équipements, le quartier de Borny, en périphérie de Metz, améliore son image, mais reste ancré dans la pauvreté. Des opérateurs privés complètent l’offre du bailleur Metz Habitat Territoire, qui relance ses premières constructions depuis dix ans.

Dix ans après le lancement du grand projet de ville, le quartier de Borny, constitué de 4 000 logements essentiellement sociaux à Metz, a gagné en visibilité et en esthétique. Naguère totalement enclavé et masqué par des tours vétustes, le quartier a bénéficié de 124 millions d’euros dégagés par une convention Anru.

Sous maîtrise d’ouvrage de la Ville de Metz et sous maîtrise d’œuvre des architectes-urbanistes Bernard Reichen et Philippe Robert, l’opération a permis de créer un échangeur raccordé à la nationale 3, de démolir 836 logements aux trois quarts vacants et d’engager la résidentialisation du quartier. Ces améliorations n’ont pas transfiguré Borny. Présenté comme le sésame du désenclavement, l’échangeur n’a guère ajouté à l’attractivité. « Borny vit sur lui-même : il n’y a guère de flux d’échanges possible lorsque les trois quarts des habitants ne disposent pas de beaucoup plus que 400 euros par mois », diagnostique Jean-Michel Toulouze, adjoint au maire de Metz en charge du GPV.

Les promoteurs privés arrivent

« Borny a changé et changera encore. La résidentialisation est respectée, les jardins familiaux transférés en lisière de quartier constituent un réel succès et une activité économique jusqu’alors inexistante émerge », nuance Pierre Henning, directeur du patrimoine et du développement de Moselle Habitat Territoire (MHT).
Unique bailleur du quartier, l’ancien Opac de Metz, plombé durant dix ans par une énorme dette, est sorti de sa période d’observation et lance de nouveaux programmes. La reconstitution de l’offre se répartit entre 30 logements fraîchement livrés, 50 autres prévus d’ici à la fin de l’année à Borny et trois programmes lancés dans d’autres quartiers de la ville. Les acteurs privés s’associent à la diversification de l’offre. Nexity a livré en 2009 un ensemble de 62 logements en accession à la propriété. Nacarat engage pour sa part la construction d’un îlot de 260 logements qui constitueront à terme un nouveau petit village à Borny.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
ENCADRE

« La requalification de Borny constitue un projet global »

– Depuis le lancement du grand projet de ville de Borny en 2001, quelles étapes vous apparaissent-elles particulièrement décisives dans l’évolution du quartier ?

Le programme signé par l’Anru en 2005 portait à la fois sur le désenclavement routier, les démolitions et la diversification fonctionnelle du quartier. A lui seul, aucun élément n’est suffisant. La requalification constitue un projet global dans laquelle le porteur de projet s’implique pleinement. La restructuration des quartiers situés en ZUS est indispensable à un développement équilibré des territoires.

– Quel rôle les équipements publics jouent-ils dans la requalification du quartier ?

Ils introduisent la diversité fonctionnelle des quartiers et développent leur attractivité. La salle d’athlétisme inaugurée fin 2008 à Borny a un rayonnement régional. La Ville a relevé un grand défi en programmant la construction d’une salle des musiques actuelles de 1 200 places. Déjà bien desservi, le quartier bénéficiera en 2013 du bus à haut niveau de services Mettis, qui contribuera à le relier à la ville.

– La persistance, à Borny, d’un taux de chômage deux fois supérieur à la moyenne, vous apparaît-elle comme un échec du grand projet de ville ?

Le chômage reste une préoccupation à Borny comme dans beaucoup de quartiers situés en ZUS. Le développement économique et social ne se décrète pas, mais l’action de l’Anru permet de créer les conditions de ce développement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X