Régions MANCHE

La méthanisation pour valoriser les déchets

Après vingt mois de travaux et un an d’essais, la nouvelle unité de traitement des déchets par méthanisation de Cavigny (région de Saint-Lô) est entrée en service. A terme, cet équipement, construit par Vinci Environnement, doit traiter la totalité des ordures ménagères et des déchets verts des 104 000 habitants des 133 communes adhérentes au syndicat mixte du Point Fort (anciennement Sivom), dont les compétences sont la collecte sélective, le transport et le traitement des déchets, et l’exploitation des déchetteries.

26,8 millions d’euros ont été investis dans la réalisation de ce pôle innovant (1,5 ha de bâti, dont un nouveau centre de tri, sur 8 ha paysagés) qui vient doter le Centre Manche d’une filière durable pour le traitement de ses déchets. Une opération financée à 90 % par le syndicat mixte du Point Fort et subventionnée par le conseil général de la Manche (1,8 million d’euros), le conseil régional de Basse-Normandie (250 000 euros) et le Feder (250 000 euros). L’unité mécano-biologique de Cavigny a été conçue pour traiter chaque année 60 000 tonnes de déchets ménagers et 12 000 tonnes de déchets verts, lesquels seront triplement valorisés. Sur la base de ces volumes, seront produits : 14 000 tonnes de compost pour l’agriculture, 3 millions de m 3 de biogaz (produisant par cogénération 5 300 MWh d’électricité et 5 000 MWh de chaleur) et 800 tonnes de métaux ferreux (extraits des refus à l’aide d’un électroaimant).

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X