Territoires Nancy

La mémoire ouvre vers l’avenir

A sa livraison l’an prochain, le Centre des mémoires offrira à l’entrée nord de Nancy, longtemps dévalorisée, un signal architectural, conformément au souhait du défunt élu dont il portera le nom : Michel Dinet, ancien président du conseil départemental de Meurthe-et-Moselle. Réalisée sous la maîtrise d’ouvrage du département dans l’ancienne Ecole normale de garçons, l’opération de 32,7 millions d’euros TTC dépasse sa fonction de regroupement des capacités des Archives départementales sur un site unique, pour endosser un rôle d’ouverture et d’animation du quartier. Cet objectif repose sur deux éléments. D’une part, le parc boisé classé de 2 hectares est réaménagé en un site paysager invitant à la flânerie. D’autre part, le parvis d’accueil du public distribue l’espace vers les cours intérieures : la cour carrée pavée et la cour d’honneur cernée par des plantations.

Lauréat du concours d’architecture, Daniel Rubin (Canal Architecture) implante le bâtiment d’accueil du public dans les 2 800 m2 conservés de la fin XIXe, moyennant une restructuration lourde, avec reprise intégrale du sol pour installer des planchers collaborants en béton. Les 8 000 m2 neufs accueilleront les magasins de stockage des fonds d’archives. Béton cellulaire et laine de verre de 25 cm en isolation par l’extérieur se conjuguent en vue de réduire la perméabilité de l’air sous 0,6 volume par heure et contribuer ainsi au niveau HQE recherché par le maître d’ouvrage avec l’assistance de Li-Sun Environnement.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X