Construire

La maison individuelle repart sur de nouvelles fondations

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Fondation - Maison individuelle

1/5 Chahuté depuis 2006, le marché de la maison individuelle renoue avec la croissance, dans un environnement fortement transformé. Le point avec ce dossier spécial Maison individuelle en 5 volets.

Après des années de disette, le marché de la maison individuelle neuve reprend des couleurs. Sur douze mois glissants, entre fin juillet 2015 et 2016, l’évolution des ventes brutes progresse de 11,5 %, pour s’établir à 118 200 unités.

Mais l’activité reste bien en deçà du pic de 2006, qui avait totalisé près de 170 000 ventes, ou même celui de 2012, avec 130 592 maisons. La crise des subprimes de 2008, le rebond opéré entre 2009 et 2011 grâce au PTZ doublé et le Pass foncier puis la dégradation durant trois ans en raison d’une reconfiguration défavorable du PTZ ont éreinté la profession. Il a fallu attendre le plan de relance de 2014 et le lancement, début 2016, du nouveau PTZ, pour redresser une tendance inquiétante.

Comme l’a souligné Dominique Duperret, délégué général LCA-FFB, le 7 novembre lors de la conférence organisée par Le Moniteur sur ce sujet, la maison individuelle est « un marché très sensible à la conjoncture économique globale et aux aides contra cycliques ». À noter que l’activité présente aussi des fluctuations selon les régions : la Normandie enregistre une croissance de 23 % en un an, contre seulement 5 % en Bourgogne-Franche-Comté, la Nouvelle Aquitaine et les Pays de la Loire se situant, quant à eux, à 11 %, dans la moyenne nationale.

Concernant le secteur groupé, plutôt affaire de promoteurs, il a représenté 6 335 unités en 2015 selon la FPI, en baisse de 20 % entre le...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5900 du 16/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
Votre avis ?
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X