Régions Charente-Maritime

La Maison du bâtiment prend forme grâce au BIM

Mots clés : Logiciels - Outils d'aide

En mai dernier, la Fédération du bâtiment et des travaux publics (FBTP) de Charente-Maritime a lancé le chantier de construction de son nouveau siège. En quittant Rochefort pour la commune de Tonnay-Charente, située en périphérie, la FBTP souhaite se doter d’un bâtiment « irréprochable et représentatif de ce qui se fait aujourd’hui dans le secteur, précise son président, Michel Sabouraud. Naturellement, nous nous sommes posé la question de la rénovation de notre bâtiment actuel. Mais la mise aux normes, rien qu’en matière d’accessibilité, était trop complexe. Par ailleurs, nous sommes situés au cœur d’une ville historique avec les problèmes de stationnement que cela engendre. »

Formation gratuite. Ainsi, le rafraîchissement des nouveaux bureaux sera assuré grâce à une casquette de toit qui évitera le recours à une climatisation. Par ailleurs, l’isolation de l’ensemble a été renforcée pour réaliser des économies d’énergie, et les matériaux locaux privilégiés pour minimiser les coûts de transport. « Le bâtiment est construit grâce au système de modélisation informatique des données du bâtiment ( Building Information Modeling , BIM). Les salariés de la quinzaine d’entreprises qui interviennent sur le chantier, essentiellement des TPE et des PME du département, ont été formés gratuitement à ce procédé », se félicite Michel Sabouraud.

Mais plus que le siège de la fédération, l’édifice est destiné à devenir une Maison du bâtiment. « Nous partagerons nos locaux avec la SMABTP, la CGPME 17, le Groupement d’employeurs pour l’insertion et la qualification (GEIQ) BTP et deux autres locataires. L’objectif est de permettre à tous ces acteurs du bâtiment de se rencontrer et d’échanger sur des dossiers communs. Pour ce faire, différents services seront partagés », ajoute-t-il.

En juin prochain, une vingtaine de personnes travailleront donc dans ce bâtiment de près de 800 m2 , dessiné par le cabinet d’architectes rochelais GDV. La construction, financée par la FBTP, s’élève à 1 million d’euros HT, hors achat du terrain. Aujourd’hui, la FBTP Charente-Maritime rassemble quelque 300 adhérents représentant un tiers des effectifs salariés du BTP dans le département.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X