Construire

La maison de tous les matériaux

2/5 Entre systèmes constructifs et équipements, les constructeurs de maisons neuves innovent, s’adaptent, doutent, tout en se projetant dans un avenir réglementaire proche.

La brique

Avec 41,6 % des maisons individuelles isolées et 49,1 % des maisons groupées en 2015, la brique s’impose.

« Elle permet d’aller au-delà des exigences de la RT à des coûts très intéressants », estime Isabelle Dorgeret, secrétaire générale de la Fédération française des tuiles et des briques (FFTB). De belles innovations ont contribué à cet essor : meilleure résistance thermique, mais également amélioration dans la mise en œuvre, avec la généralisation de la pose collée – y compris pour le monomur. L’emprise plus faible sur la dalle a séduit dans un contexte de tension foncière. En utilisant la biomasse pour cuire le matériau, la filière de la brique aborde l’efficacité carbone avec sérénité. Reste un frein : convaincre les maçons d’opter pour la brique, parfois encore considérée comme un produit ancien.

Le béton

Le bloc béton regagne du terrain, avec 43 % des surfaces en 2015. « Non seulement la filière brique était très focalisée sur ce segment, mais la filière béton a attendu avant d’innover, comme avec les blocs collés ou avec le béton cellulaire, certains intégrant les isolants », souligne Laurent Truchon, directeur délégué bâtiment à Cimbéton. Pour les planchers, le béton coulé ou la poutrelle...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5900 du 16/12/2016
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X