Territoires Trélazé

La maison d’arrêt livrée en 2023

Le gouvernement vient de confirmer au député-maire de Trélazé, Marc Goua, que le transfert de la prison du Maine-et-Loire d’Angers sur sa commune était toujours d’actualité. D’une capacité de 685 places, elle devrait être livrée « à l’horizon 2023 ». Son financement en revanche n’est pas encore finalisé, il sera « précisé lors du prochain budget triennal du ministère de la Justice », indique le gouvernement. Il n’a pas davantage donné d’éléments précis sur le déroulé des travaux, ni sur l’acquisition des terrains et des immeubles nécessaires à cette construction portée par Angers Loire métropole.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X