Entrepreneurs

La maison bois renaît de sa chute

Mots clés : Bâtiment d’habitation individuel - Bois - Maison individuelle

Après des années de croissance et une chute il y a trois ans, la maison individuelle bois retrouve des couleurs. L’offre s’ouvre aux primo-accédants.

Sa part de marché était de 5 % en 2005, elle atteint 11 % aujourd’hui, c’est dire la progression de la maison à ossature bois. « Épargnée dans un premier temps par la crise de 2008, elle a stagné à partir de 2013, puis a chuté en 2014 », rappelle Loïc de Saint-Quentin, secrétaire général de l’Association française des constructeurs bois (Afcobois). Selon ce qui est pris en considération (diffus ou constructions groupées), on compte 11 000 à 14 500 unités construites par an en France. La baisse des mises en chantier s’explique par la chute brutale du marché de la maison individuelle entre 2012 et 2014.

Un secteur atomisé

Aussi, le secteur est atomisé. Sur les 2 000 constructeurs, la majorité fabriquent moins de 5 maisons par an. Impossible pour eux d’inverser la tendance en agissant sur l’offre, par exemple. Ce...

Vous lisez un article de la revue MEI n° 5922 du 19/05/2017
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X