Territoires Nord-Pas-de-Calais

La maison ancienne privilégiée par les emprunteurs

Le courtier Empruntis vient de livrer ses statistiques annuelles sur le crédit et les emprunteurs. En Nord-Pas-de-Calais, entre février 2014 et février 2015, les taux ont baissé en moyenne de 0,70 point et jusqu’à quasiment 1 point pour la durée de vingt-cinq ans (taux du marché à 3,05 % au 17 février).

Dans la région, 84,21 % des emprunts ont trait à la résidence principale (contre 81,73 % au niveau national). L’emprunteur y est généralement plus jeune et majoritairement en couple. Les employés et les ouvriers, qui ont bénéficié de la baisse des prix et des taux, représentent 46 % des primo-accédants.

Montant inférieur de 25 %.

La maison est le bien dominant, et ce de façon bien plus marquée que dans le reste de l’Hexagone : à 87,07 % pour les primo-accédants (61,15 % en moyenne nationale) et à 95,41 % pour les secundo accédants (77 % en moyenne nationale). Les primo-accédants privilégient l’ancien à 82,77 % (77,35 % en moyenne nationale). Dans une région où les salaires sont bas, le montant de la transaction est inférieur d’environ 25 % à la moyenne nationale.

La part de l’apport dans le financement est très faible : 17 % pour les primo-accédants et 15 % pour les secundo accédants. Un primo-accédant emprunte en moyenne 142 140 euros sur dix-huit ans et six mois, et un secundo accédant 161 172 euros sur dix-sept ans et trois mois.

Vous devez être abonné au moniteur pour lire la suite de ce contenu
PAS ENCORE ABONNÉ
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt. OK En savoir plus X